Image
13 février 2024

Ce lundi, c’était piscine pour les jeunes plantations de la forêt

Grâce au travail conjoint du service des sports et des services techniques municipaux, ce lundi 12 février, la ville de Saint-Estève profite de la vidange de la piscine pour arroser les jeunes plantations de la forêt équipées de paillage.

 

La vidange des piscines publiques est obligatoire au moins une fois par an, pour des raisons sanitaires. Depuis des années, la piscine Louis de Luca était vidangée deux fois par an. Etant donnée la situation caniculaire, la Municipalité a décidé de réaliser cette opération annuellement et de trouver une manière adaptée de recycler l’eau.

 

Pour permettre son recyclage, l’eau de la piscine a été déchlorée la veille de son évacuation puis vidée dans un bassin de décantation afin d’en supprimer les impuretés. Ainsi débarrassée de son chlore et nettoyée, l’eau est utilisable pour les plantations.

 

Une partie de l’eau a été déversée aux pieds des arbres du jardin botanique et l’autre partie a été transportée jusqu’à la forêt. « Il aura fallu une journée de rotations pour vider le bassin de décantation avec des véhicules de tous types, des systèmes de pompage et de remplissage, des citernes ainsi que des camions transportant des cuves à eau », explique le coordonnateur du Centre Technique Municipal.

 

Ce sont les jeunes plantations de la forêt qui ont été ciblées car depuis l’été dernier, nombre d’entre elles n’avaient pu être arrosées à cause des restrictions d’eau. Un système de paillage aux pieds des arbres, issu du recyclage des déchets verts a été installé, permettant le maintien de l’humidité du sol tout en limitant l’évaporation de l’eau.

 

La commune s’emploie régulièrement à innover et réfléchir à de nouvelles solutions compte-tenu des fortes chaleurs et épisodes de sécheresse qui affectent notre territoire. Cette initiative, écologique, aura permis de réemployer plus de 300 mètres cubes d’eau.

Photo 1